Brook Preloader

Adapter mon budget à une consommation responsable

Adapter mon budget à une consommation responsable

Le souhait de consommer différemment fait son chemin chez beaucoup d’entre nous :  La dernière étude de l’ADEME révèle d’ailleurs que 80% des français déclarent avoir changé tout ou partie de leurs pratiques au quotidien pour réduire l’impact de leur consommation !

Vous êtes aussi nombreuses et nombreux à vous poser des questions !

Par où commencer ? Est-ce que cela va me coûter plus cher ? Vais-je avoir le temps ? Comment m’organiser pour les courses ?…

C’est à ces questions que je vais tenter de répondre dans cet article.

L’objectif étant de vous permettre de faire évoluer votre mode de consommation le plus sereinement possible !

Je vous donnerai des trucs et astuces pour pouvoir agir concrètement dans votre quotidien !

La consommation responsable, qu’est-ce que c’est ?

La consommation responsable est un mode de consommation qui prend en compte les critères du développement durable, c’est-à-dire une consommation qui soit à la fois respectueuse de l’environnement, bénéfique pour l’économie, bonne pour la santé, mais aussi positive pour la société.

Dans la pratique, sa définition va donc dépendre des critères choisis par les consommateurs. 

Certains “consommateurs responsables” mettront l’accent sur le côté écologique de leur consommation, en tentant de choisir des produits de saison, biologiques et écologiques. D’autres se concentreront sur l’impact de leur consommation sur l’économie, en choisissant des circuits courts ou du made in France (artisans locaux, fermes locales, …). D’autres pourront choisir leurs produits en fonction de leur impact sur la santé (sans « ingrédients » indésirables comme le bisphénol ou les pesticides), et certains choisiront des produits en fonction de leur impact social (commerce équitable)

Consommer moins mais mieux, comment faire ?

  • Différer certains achats que vous trouvez non essentiels.
  • Transformer : faites évoluer certaines de vos habitudes en privilégiant par exemple les cosmétiques solides à la place de votre ancien gel douche.
  • Privilégiez la proximité pour aller faire vos achats : gains de temps et d’argent assurés ! Et en plus vous faites vivre l’économie locale.
  • Comparer les offres existantes, que ce soit pour des « petits achats », comme pour des investissements
  • Lutter contre le gaspillage en allongeant la durée de vie des objets par exemple.

Je vous propose maintenant des astuces pour l’ensemble des domaines de notre vie quotidienne :

L’alimentation :

  • En moyenne, pour un couple qui se convertit au bio, cela représente un surcoût de 200€ par mois ! Voici quelques astuces pour limiter l’impact sur votre budget :
  • Limitez les produits ultra-transformés

C’est souvent le bon sens qui fait loi : un produit industriel est presque toujours plus nocif pour l’environnement et la santé, qu’un aliment produit localement, grâce à des pratiques agricoles saines et non intensives.

  • Cuisinez simplement : l’équilibre alimentaire se fait sur une semaine, voire sur 1 mois !
  • Préférez des fruits et légumes de saison et idéalement locaux. Pour l’anecdote, une pomme de 1950 équivaut à 100 pommes aujourd’hui ! Sachant que les pesticides se logent principalement dans la peau du fruit (35 traitements pour une pomme non bio) vous avez tout intérêt à les acheter à votre petit producteur local 😉
  • Anticiper vos dépenses, vous éviterez ainsi les achats non utiles : listes de courses, états des lieux de ce que l’on possède déjà …
  • Limiter la consommation de viande (notamment le bœuf et l’agneau dont la production est la plus polluante) ou de fruits qui viennent de loin
  • Autorisez-vous les produits surgelés pour les légumes, les viandes et poissons : les qualités vitaminiques sont optimales !

Economies d’énergie :

Le logement constituant le premier poste de dépenses des français, nous avons un réel intérêt à limiter les dépenses occasionnées par les consommations énergétiques.

Par exemple, vous dépenserez 45% de moins en électricité si vous utilisez le mode éco de votre machine à laver !

L’entretien de votre logement :

Il vous coûtera deux fois moins cher si vous optez pour des produits naturels, et un peu plus d’huile de coude 😉

Votre spray nettoyant mutli-surfaces (vinaigre + eau +écorces d’oranges) vous revient à 29 cents !

Industrie textile :  

Selon l’Ademe, nous achetons 60 % de vêtements en plus qu’il y a 15 ans… et 70 % de notre garde-robe n’est jamais utilisé ! Voici quelques idées :

  • Acheter des vêtements de seconde main
  • Réparer ses vêtements, leur donner une seconde vie
  • Prêter, troquer, donner et même louer ses vêtements.
  • Vêtements éthiques : une paire de chaussures « veja » coûte 125€ contre 100€ pour des  Stan Smith ADIDAS.

Hygiène personnelle :

Tentez le réutilisable (serviettes hygiéniques, disques démaquillants…), les cosmétiques solides et le fait-maison !

Consommation numérique responsable :

Et oui, la conso responsable passe aussi par le numérique !

Garder vos équipements informatiques le plus longtemps possible en favorisant le ré-emploi et la réparation.

Ayez un usage plus sobre des services numériques en réduisant votre empreinte internet (moins de donnés inutiles stockées dans le Cloud).

Assurez-vous du bon recyclage des équipements informatiques : dans les circuits officiels.

Faire un état des lieux de l’existant

Pour ne pas accroitre démesurément votre charge mentale, prenez le temps de faire le point sur votre réalité de vie :

  • De quel temps je dispose ?
  • Quels sont les lieux d’achats à proximité de mon domicile ou de mon travail ?
  • Puis je partager certains achats avec amis, voisins, famille ?
  • Quel est mon budget disponible ? ai-je de la marge ou non ?
  • Est-ce que j’exploite mes propres savoir-faire ?

Lorsque vous êtes au clair avec vos priorités, vos envies et vos possibilités, foncez!

Comment optimiser son pouvoir d’achat ?

Écouter mon dernier podcast